Être soi-même !

5d 06 23054

Nous sommes tous influencés par la société actuelle, par notre entourage, par le lieu où nous vivons, notre famille et l'éducation qu'elle nous a donnée...
Nous avons parfois souffert parce que notre éducation n'a pas respecté notre véritable personnalité.
Nous nous rendons également conformes aux règles que la société nous impose (la mode, les mœurs...), ce qui change en partie, voire même entièrement, notre façon d'être.
Nous nous plions aux vouloirs des autres et n'osons pas nous affirmer si nous nous sentons trop différents. Nous prenons exemple sur des stéréotypes pour nous sentir plus à l'aise, pour nous faire accepter, pour nous "insérer dans la masse ".
Or pour se sentir bien avec les autres, il faut ne pas se laisser enfermer par leurs désirs, mais savoir leur dire non, exprimer ses sentiments, ses envies et ses besoins. Sinon, la frustration s’accumule et nuit à l'épanouissement.
Ne craignez pas leurs jugements, choisissez seul (e), librement, ce que vous voulez faire et ne pas faire, et refusez de vous laisser manipuler !
Nous sommes, pour la majorité, facilement influençables. Nous nous cherchons, et avons parfois du mal à nous trouver, alors nous nous calquons sur un idéal.
Mais celui-ci ne nous correspond pas forcément. Il faut donc apprendre à s'accepter tel qu'on est, prendre confiance en soi pour s'affirmer.
Il ne faut pas chercher forcément à s'intégrer, car on se retrouvera parmi les personnes superficielles, qui vous aiment pour ce que vous représentez, pour ce que vous avez, mais pas pour ce que vous êtes. Il ne faut pas avoir peur de la différence, car c'est en fait ce qui nous rassemble tous. Nous sommes tous différents, il faut juste arriver à assumer notre personne, exprimer nos choix et nos envies, et affirmer notre caractère.

Il faut apprendre à dire "Non "

Avant de dire non, essayez de visualiser à la fois les conséquences positives et les conséquences négatives pour vous-même, correspondent-elles à une réelle attente, à une réelle envie de votre part, ou plutôt à celle de l'interlocuteur ?
Accepter de faire des concessions qui ne sont pas dans votre nature et ne répondent pas à vos attentes propres est susceptible de vous amener à culpabiliser et vous déprécier vous même.
On me détestera, on me jugera mal si je dis non. Si nous nous sentons responsables des déceptions des autres, nous aurons peur qu'ils manifestent à notre égard du ressentiment, de la colère ou de la haine. Certains ont été frustrés de l'amour de leurs proches lorsqu'ils ont voulu vivre leur vie de façon autonome et tenter d'être eux-mêmes. Cette expérience traumatisante les empêche de s'affirmer à nouveau par crainte de produire le même rejet.

Être soi-même, c'est faire des choix et les assumer. Se montrer comme l'on est, sans chercher à se camoufler derrière des stéréotypes basés sur le superficiel.
Pour savoir dire non, il faut prendre conscience de soi et définir ses choix, poser des limites à l'envahissement de notre vie par les désirs et les besoins d'autrui.
Définir nos limites nous permet de construire notre moi et nous aide à choisir ce que nous voulons.
Une chose qu'il faut toujours avoir à l'esprit c'est : écoutez-vous, écoutez vos attentes, vos envies personnelles.
Nous avons tous en nous des désirs, des besoins et des passions. Arriver à les exprimer et à les mettre sur pieds représente un épanouissement et une ouverture d'esprit que peu soupçonne, et que beaucoup n'atteint malheureusement pas. C'est pourtant l'objectif que nous devrions tous nous fixer : cela peut paraître légèrement égoïste, mais pour se sentir bien il faut apprendre tout d'abord à s'écouter.

Si l'on n’est pas soi-même, on ne peut pas être heureux, on ne peut pas croquer dans la vie à pleines dents. On se camoufle, on s'étouffe sous un masque. Oui, nous sommes dans la norme, mais nous ne sommes pas vrais, nous ne sommes pas nous. Ce masque ne peut qu'assombrir notre esprit ; il faut laisser respirer son être.
Il s'agit de montrer ce que voulez voulez tout en soulignant la solidité de vos attentes.
Quand vous dites "non ", faites-le avec bienveillance. Ce n’est pas un non à la personne, c’est un non à la demande. Donnez une explication. Il ne s’agit pas d’une justification, ce sont seulement des informations qui permettront la compréhension.
Ce n'est pas être égoïste, mais avoir du caractère et de la personnalité.

Savoir s'écouter, être à l'écoute de soi selon moi c'est un art qui se travaille.
C'est en étant à l'écoute de soi au moment de prendre des décisions qu'on s'assure de prendre la bonne du moins celle en accord avec soi-même, avec notre cœur.
La décision avec laquelle il fera bon de vivre.

Faire trop de concessions par rapport à votre "Moi " profond, c'est perdre un peu de votre personnalité. Il faut au contraire vous affirmer dans les particularités de votre personnalité.
Rappelez-vous le nombre de fois où vous avez fait des concessions, cela a-t-il été si bénéfique par le passé ?

Je crois que dès lors ou l’on est cohérent avec soi-même et que l’on s’efforce d’écouter l’autre, on peut avoir l’exigence que l’autre écoute, avoir l’exigence d’un dialogue.
Être respecté et écouté est un droit, apprendre à partager ce droit participe à la construction de rapport humain harmonieux. La démocratie s’en verrait renforcée et revitalisée.
On dit qu'il faut toujours écouter son cœur. Nous pouvons avancer en suivant ce proverbe ! Les personnes qui viendront vers nous nous aimeront pour ce que nous sommes, puisque nous ne présentons aucun artifice. Trouver la paix en soi, voilà le but à atteindre...

Ne vivez pas dans l'illusion, soyez francs, sincères au maximum, ne jouez pas un rôle parce que vous avez l'impression d'y être obligé : soyez vous-même, avec vos qualités et vos défauts...

 

Publié par Claude Cotard, sur " Psycho Mag", le 14  octobre 2008.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×