"Anticlinal" : de Maxent Lisle

Anticlinal

Dans "Anticlinal", on suit la quête d'identité d'Aline, après le décès de sa mère.
Quête d'identité de ce père qu'elle n'a jamais connu. Quête de sa propre identité.
En cela, elle est accompagné de Chloé, l'amie et complice, presque soeur.
Il y a aussi Léonard, son cousin, et surtout Cécile, l'amie, fidèle et ambivalente.
Le tout enclavé dans un nébuleux secret de famille.

Les flashbacks se suivent mais ne se ressemblent pas.
Aline se cherche... Où est sa place dans ce monde qu'elle ne comprend pas toujours ?
Elle accompagne ses amies dans leurs évolutions, partage un temps leur quotidien, parfois non-conformiste. Mais cependant sans trouver sa place.
Aline se perd... Elle frôle le précipice à force de chercher le juste équilibre qui lui correspond.
Quand la vérité se manifestera, à l'aube du dix-millième jour, Aline trouvera son propre chemin...

Ce roman est plutôt bien écrit. Un bon nombre de rebondissements font que l'on ne s’ennuie pas un instant.
C'est parfois surprenant, touchant. Certaines péripéties peuvent paraître déconcertantes, mais ce n'est jamais monotone.
Maxent Lisle est un amoureux des mots, et ça se sent à travers la lecture de son roman.
Un livre que j'ai lu avec plaisir et que je vous recommande.

Anticrinal

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire