Edmonde Vergnes-Permingeat

J’ai décidé, dans mon troisième livre, LE MIROIR AUX ALOUETTES, d’écrire un ouvrage tout public.
Il s’agit d’un thriller psychologique basé sur la gémellité, thème qui me tient à cœur puisque j’ai mis au monde deux couples de jumeaux : jumelles et jumeaux, et que j’ai donc pu étudier in situ les problèmes suscités par cette situation.


En voici un petit résumé :


Alice a tué Armelle, sa jumelle. Son reflet, son double, son alter ego inversé dont elle enviait la vie de rêve. Alors que, célibataire, elle doit gagner sa vie en enseignant la philosophie, sa jumelle, épouse et mère comblée, mène l’existence oisive des riches, dans le luxe et un magnifique cadre de vie au bord de la mer. La mort d’Armelle va permettre à Alice de prendre sa place. Pourtant, au « pays des merveilles », ce n’est pas le bonheur, mais le désenchantement qui l’attend. La vie d’Alice de l’autre côté du miroir va tourner au cauchemar… Elle réalisera, mais trop tard, que le beau miroir n’était qu’un leurre. Un miroir aux alouettes…

Tout le récit est rythmé par les thèmes du miroir : Alice/Armelle les jumelles qui sont le reflet l’une de l’autre. Alice se contemple souvent dans le miroir et croit voir son double Armelle, le journal intime qui crée un effet de miroir, une apparition du double qui préfigure la mort (voir les contes d’Hoffmann)

Le thème de l’eau joue aussi un grand rôle : l’héroïne prend des bains, plonge dans sa piscine, contemple la mer… ce qui préfigure une quête de la pureté, de la rédemption.

Ce livre peut se lire au premier degré, mais derrière cette intrigue, il y a plusieurs niveaux de lecture :

* Tout d’abord : un regard critique sur le monde superficiel des gens englués dans les conventions, du monde des snobs.

* ALICE AU PAYS DES MERVEILLES et DE L’AUTRE COTE DU MIROIR de Lewis Carrol se profilent derrière l’intrigue :

- Les noms des personnages qui sont cryptés : Alice Lidelle, Monsieur de Saint-Mars, Armelle Chapelier, le père Haumard…
- Le physique et les mimiques des personnages qui évoquent les animaux d’ALICE AU PAYS DES MERVEILLES.
- Le rêve que fait Alice, sa chute, ses changements de dimensions qui évoque l’héroïne de Lewis Carroll.
- Les situations : la belle-mère qui évoque le Reine blanche d’Alice et qui déteste les roses blanches, les fillettes qui jouent au croquet dans le jardin, leprof de maths qui sort sans cesse sa montre de son gousset, le jeu d’échec…
- Des citations tirées du conte qui émaillent les propos des personnages :
— C'est une grande partie d'échecs qui est en train de se jouer à l'échelle du monde entier…
— Dommage que Je vois ce que je mange ne soit pas la même chose que Je mange ce que je vois !

* Le voyage de mon héroïne « de l’autre côté du miroir » peut être considéré comme un voyage initiatique à l’issue duquel l’héroïne « la pécheresse » arrivera à la rédemption, à la fusion avec son double, à la plénitude de l’unité retrouvée.
Alice, pétrie de philosophie de Nietzsche, se situant « par delà le Bien et le Mal » prend conscience de ses errements et de ses fautes : le terme du voyage initiatique (la mort qu’elle se donne) la mène à l’instar de la Gretchen du Faust de Gœthe à la rédemption.

 

PRÉSENTATON DE L’AUTEUR

Professeur agrégé d’allemand à la retraite, je vis dans un petit village perché de la Drôme, Chabrillan où je peux enfin me consacrer à l’écriture.
J’ai écrit deux livres :

- LE BANQUET DES PHILOSOPHES, édité à compte d’auteur par une éditrice de Grignan, Madame Vieuille aux « Les Éditions Complicités », un livre humoristique sur la philosophie dont je suis en train de préparer la réédition, assorti de caricatures.
- LA COMÉDIE ENSEIGNANTE ou les ÉPANCHEMENTS DE SYNOVIE, que j’ai publié en autoédition et commercialisé moi-même, roman qui m’a permis de régler mes comptes avec notre enseignement à la dérive.
- À L’ENFANT DISPARU, poèmes en cours d’édition.
Hormis l’écriture, j’aime à cultiver mon jardin et chiner dans les brocantes et vide-greniers à la recherche de vieux objets et de poupées anciennes que je collectionne !

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (1)

flor, florentin, florentine...
  • 1. flor, florentin, florentine... | 27/07/2011

tombée par hasard sur ce site
quel agréable résumé que voila, ou(avec accent) en est le prochain ?
espère en avoir des nouvelles très bientôt et en direct

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×