Mon père

Papa 2

Voici l'homme !

Un enfant mâle, enfin le voilà, tu en avais un.
Trois filles, là ça suffisait, enfin un gamin.
Tu étais fier lorsque que tu le vis ce bambin.

Tu t'es battu, pour faire de lui un homme bon.
La prunelle de tes yeux, lui donnant ton prénom.
Tu aimais tes enfants. Lui, plus que de raison.

Tu aimais promener avec sa menotte dans ta main.
Mais ta vie était dur, pas ménagée par le destin.
Et beaucoup te dirent que c'était un bon à rien.

Qu'importe, ta descendance perpétuerait ton nom !
C'était ton seul garçon chéri, ton petit blond !
Tu le défendais, il n'avait pas un mauvais fond!

Tu l'as vu grandir de travers, pas toujours bien.
Ce n'était pas possible, il n'était pas vaurien.
Toi tu voulais qu'il devienne quelqu'un de bien.

La vie ne vous a pas épargné, toi et ton garçon.
Tu as fait au mieux pour lui transmettre du bon.
Tu as lutté pour lui donner une bonne éducation.

Avant de voir ton oeuvre, tu es parti un matin.
Tu as dû penser t'être battu, au fond pour rien.
Et avoir essayé d'en faire un bon fils, en vain.
 
Il y a 36 ans que tu es parti, ça fait si long.
Ton fils a grandi, mais il n'a pas oublié, non.
Pendant ces 36 ans, s'est souvenu de tes leçons.

Du ciel, tu l'as vu, traverser cette vie chagrin.
Il lève souvent les yeux te cherchant ton gamin.
Il rêve que tu le serres à nouveau sur ton sein.

Tu vois ton garçon, jamais il n'a été en prison.
Tu n'as pas semé en vain. Il a retenu les leçons.
Aujourd'hui, il te dit encore merci, ton garçon.

Je t'aime Papa !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×